DAVID REDOR (Crazy DAVE) Site officiel - Official website

David REDOR informations

52 marathons within one year of United States of America
01
Jan

​David Redor –  52ème marathon à Little Rock dans l’Arkansas : Un marathon qui aurait dû être le dernier mais qui ne l’est pas !

52 marathons en 52 semaines dans les 50 états des US, plus Washington D.C. et les Bahamas… C’était le défi que David Redor, « Crazy Dave », s’était donné pour l’année 2016. Le 17 décembre 2016, mission accomplie !

Ce 52ème marathon à Little Rock dans l’Arkansas devait être le dernier, mais il ne le fut pas… En effet, à partir de septembre 2016, alors qu’il courait les marathons de son Challenge initial, David a remarqué que son complément alimentaire Immun’Âge lui permettait de récupérer beaucoup plus vite et il commença à courir des marathons supplémentaires, des « extras », disait-il… dans l’idée d’en courir 100. Et le 31 décembre 2016, après avoir couru dans les dernières semaines un marathon par jour, ce nouveau défi fut, lui aussi, réussi !

David Redor a accompli l’exploit de courir non pas 52, mais 100 marathons en un an !

Grâce à des capacités physiques et psychologiques exceptionnelles, David a su gérer pendant un an  toutes les difficultés inhérentes à la course de fond y compris conditions atmosphériques difficiles, déshydratation,  et plus encore…. Mais il a su éviter blessures et épuisement. Malgré un nombre de voyages énorme pour se rendre dans chacun des 50  états, il n’a connu aucune défaillance et a terminé ses défis en pleine forme, prêt à de nouvelles aventures.

Voici quelques chiffres concernant ces 100 marathons courus en 362 jours :
4 219,5 km parcourus en course (au minimum)
4 500 000 de foulées en course (au minimum) soit l’équivalent de 40 ans de carrière pour un marathonien raisonnable !
6 paires de chaussures utilisées
12 kilos perdus
1 130 sachets d’Immun’Âge®, un complément nutritionnel, à base de papaye fermentée dont les propriétés antioxydantes et immunostimulantes sont uniques.
Quelques 300 litres de Gatorade bus en course
Plus grand dénivelé de montée en course : Manitou Springs-Pikes Peak Summit (Colorado) 1 938 m-4 302 m
Plus grand dénivelé de descente en course : Madison-Enny (Montana) 2 621 m-1 506 m
1 course en sous-vêtements ! (valise égarée par une compagnie aérienne !)
1 valise perdue
1 sac oublié dans un avion
125 vols
156 771 km parcourus en vol
11 compagnies aériennes utilisées : American, United, Delta, JetBlue, Frontier, Southwest, Westjet, Suncountry, Alaska, Ravn, Hawaian
8 trains
1 005 km parcourus en train
5 cars longue distance
1 115 km parcourus en cars
36 voitures de location
20 538 km parcourus en voiture
2 arrestations par la police : une pour excès de vitesse, une pour phares non allumés (reparti à chaque fois sans amende en échange d’une carte postale dédicacée)
1 chevreuil sauvé (coincé entre les barreaux d’une clôture)
49 locations Airbnb
35 hôtels

Voici le dernier récit de David, celui de son 52ème marathon…

Little Rock Marathon : Deux cadeaux pour terminer en beauté!

Après deux semaines passées sur les magnifiques îles d’Hawaii, me voici revenu sur le continent pour un changement radical de temps puisqu’il fait -1° C à l’arrivée à Little Rock dans l’Arkansas. Le changement est rude d’autant plus que j’ai voyagé toute la nuit et que les vols ont été longs. A peine atterri, je vais directement chercher mon dossard avant d’aller rejoindre ma chambre pour me reposer.

Après une bonne nuit de sommeil, le réveil sonne à 5h15. Je prends mes trois sachets d’Immun’Âge® comme avant (et après) chaque marathon, puis quelques minutes plus tard un pur jus de fruit et une barre de céréales en guise de petit déjeuner. Je commence à me préparer et vais voir le temps qu’il fait dehors, et là, énorme surprise ! Je ne sais pas quel miracle s’est produit pendant la nuit mais on vient de passer de -1°C à 20°C ! Ce sera mon premier cadeau de la journée.

Je me rends à l’arrêt de la navette qui va nous conduire sur l’aire de départ. Cinq minutes de trajet et nous y arrivons vers 6h30. Je discute avec quelques coureurs qui viennent me féliciter. Et oui, dans quelques heures, j’aurai réussi mon challenge ! 52 marathons en 52 semaines dans les 50 états des US, plus Washington D.C. et les Bahamas…

L’hymne national, puis on enchaîne avec le départ à 7h. C’est parti le long de la rivière Arkansas sur un bon petit rythme. Nous traversons le Big Dam Bridge et continuons notre course sur l’autre rive. Je passe le 5ème km en 30 minutes. Le soleil se lève, il fait bon et le parcours est roulant : tout va bien pour l’instant. Nous courons sur le trail qui longe la rivière et c’est très agréable.

J’arrive au 10ème km en 59 minutes et je sens déjà que cela va être une belle journée au niveau de mon chrono ! Je relance : il y a quelques petites côtes mais rien de grave ; je suis dans une bonne allure. Nous nous dirigeons vers Little Rock et, au 15ème km (atteint en 1h29 min), nous attaquons le deuxième pont, le Clinton Presidential bridge. Cela monte sur le pont ; un demi-tour de l’autre côté de la rive et nous repartons pour le même parcours vers la ligne de départ (et d’arrivée).

La balade est vraiment belle ; il n’y a pas trop de monde pour nous encourager mais les volontaires aux ravitaillements sont survoltés et mettent l’ambiance comme ce fut très souvent le cas cette année. Je me sens vraiment bien, j’arrive au 20ème km en 2h00 et je boucle le semi-marathon en 2h06 min. Je suis sur les bases de mon record personnel, et cela me motive donc encore plus. Le moral est au beau fixe et le mental sur la position «bon chrono aujourd’hui». Nous repassons sur le Big Dam Bridge et le 25ème km est passé en 2h32 min.

Nous passons à côté de la ligne de départ et d’arrivée au 30ème km (atteint en 3h06 min) et attaquons le 3ème pont, le Two Rivers Bridge. Nous reprenons le trail sur l’autre rive qui va nous emmener dans un parc où nous allons faire une grande boucle. Mon dos commence à me faire un peu mal mais ce n’est pas grave, la fin est proche et rien ne m’empêchera de faire un bon chrono pour ma dernière course. J’arrive au 35ème km en 3h41 min. Je suis rejoint pour quelques instants par Steve qui avait couru avec moi dans le Kansas mais je vais rapidement le décrocher.

Il tombe quelques gouttes mais l’arrivée est en vue. Cette pluie légère ne pourra en aucun cas empêcher mon accélération depuis le 40ème km – que je passe en 4h18 min –  jusqu’à l’arrivée où je franchis la ligne en 4h36 min15s (distance courue en 4h33 min58s). Ce sera mon deuxième cadeau de la journée.
Une belle photo bien méritée, quelques félicitations, puis je prends des encas pour plus tard et file à la navette qui va me ramener à ma voiture. Je dois faire vite : mon timing est très serré pour attraper mon vol pour Jacksonville car mon autre challenge m’attend ! J’ai en effet réalisé, au fil des 52 marathons que j’avais prévus de courir en 2016,  que je pouvais en courir 100, chiffre magique ! Au fil des mois, j’ai donc couru de nombreux marathons en plus de ceux de ma liste officielle  et aujourd’hui,  il me reste encore à courir un marathon par jour jusqu’au 31 décembre pour réussir ce second défi.

Voilà, mon premier challenge est réussi : cinquante Etats, DC et Nassau en cinquante-deux semaines !

Inutile de dire que j’ai passé une année extraordinaire dans ce beau pays, découvert des endroits magnifiques et fait de belles rencontres.

C’est maintenant l’heure des remerciements et des bilans !

Je voudrais donc adresser un grand merci à :

Pierre MANTELLO pour son parrainage et énorme participation à ce challenge et pour m’avoir fait découvrir ce produit extraordinaire qu’est Immun’Âge®. Sans lui, et sans les propriétés de son complément alimentaire à la papaye fermentée, ce challenge aurait été, à coup sûr, beaucoup plus difficile.
Mes amis Thierry POMIES, Peggy MILLARD et la société LINKWORK VENTURES pour leur accueil, leur assistance logistique et technique aux USA 24h/24, leur travail de relations publiques et leurs bons petits plats qui m’ont permis de reprendre quelques kilos à des moments où j’en avais bien besoin !

Florent LETUVEE de SXMINFO pour son immense travail de communication avec les médias, et de Webmaster sur mon site, sur ma page Facebook et bien plus encore… J’arrête là car il sait tout faire !

Soufiane BAKADA de l’équipe Immun’Âge® pour son assistance logistique et sa réactivité. Tout a toujours été carré et son aide était précieuse surtout dans les moments où je n’avais pas le temps de m’occuper des réservations.
Elizabeth KRISEK et Scott GOODRICH pour leur accueil, les corrections et les traductions de mes récits : une aide très précieuse.
Gilles DUFOUR des restaurants McDONALD’S AVIGNON pour sa généreuse participation financière à l’exploit.
Ludovic MOUNIER de la société EGD FINANCE pour son amitié et sa participation financière (et ce n’est pas la première fois) : un sponsor fidèle !
Stéphane et Yoan PEYRONNY pour leur participation financière ainsi que pour les bonnes bières qui m’ont requinqué et pour les belles soirées lors des retours à Saint Martin !
Claudia et le magasin SPORTECH pour la qualité des équipements fournis.
Vincent JACQUEMIN et la société LOUBSOL pour la qualité des lunettes de course fournies : du matériel français de haut niveau !
Fadi HASBANI et HARLEY DAVIDSON SUPERBIKES SXM pour les équipements fournis. J’ai porté leur blouson presque tous les jours : c’est du super matériel !)
Florian MANIERE, Vincent VERGEZ et la société CUBE pour leur participation financière au challenge.
MARCO du YELLOW BEACH RESTAURANT pour son aimable participation financière à ce challenge.
Pascal CASTAING de la société SERIGRAPHIX pour son travail de sérigraphie sur les tenues de course.
Fabrice LAUTEL et l’Organic bar restaurant SUSHIS N JUICE pour ses précieux contacts.
Patrick BELISE de la société MB COACHING pour son aimable participation financière
Lévy TONY pour son aimable participation financière
David REDOR et le ROCK N RHUM CAFE (à titre posthume ah ah !) : Cela me tenait à cœur de porter aussi mes couleurs.

Un grand merci à vous tous, mes amis, ma famille qui m’avez suivi, motivé et encouragé tout au long de l’année : cela m’a vraiment aidé !

Pour conclure, j’ai choisi une citation que je trouve très belle. Elle est adaptée à mon année car elle reflète bien ce que j’ai vécu et aussi le monde dans lequel nous vivons.

Bonne année à tous !

David

«Il n’y a point de bonheur sans courage ni de vertu sans combat».

Jean-Jacques ROUSSEAU

Leave a Reply

You are donating to : David Redor Challenge

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Nom *
Prénom *
Email *
Téléphone
Adresse
Additional Note
Loading...